Philosophie d’éducation de renommée internationale, l’approche Montessori est centrée sur la satisfaction des besoins que l’enfant éprouve à chaque étape de son développement. Cette approche favorise le plein épanouissement de la personnalité de l’enfant, en lui offrant un milieu de vie stimulant et valorisant. Ce cadre d’apprentissage permet à l’enfant de développer ses habiletés de base, tout en stimulant sa créativité, sa curiosité et son imagination.

La philosophie Montessori repose sur le constat que chaque enfant est unique, qu’il a sa personnalité propre, son rythme d’apprentissage, ses forces et ses faiblesses. Chaque enfant a un potentiel immense qu’il lui faut développer. Pour les accompagner dans ce cheminement, les éducatrices sont à l’écoute des enfants et les observent individuellement, afin de cibler les périodes où chacun est prêt à faire un nouvel apprentissage, à développer une nouvelle habileté.

Plus concrètement, l’approche Montessori consiste à présenter diverses activités aux enfants, de façon individuelle. Dans la classe, ces activités sont disposées à la hauteur des enfants, dans un ordre déterminé. Les enfants doivent respecter cet ordre en rangeant correctement le matériel utilisé avant de sélectionner une nouvelle activité. Ainsi, le vaste éventail d’outils pédagogiques mis à la disposition des enfants leur permet d’explorer à leur rythme, de faire des choix, d’expérimenter et de manipuler aussi souvent qu’ils le désirent, le tout dans un univers ordonné. Cet environnement permet aux enfants d’acquérir davantage d’autonomie et d’indépendance, tout en développant leur sens des responsabilités.

Selon la philosophie Montessori, c’est par le mouvement que commence l’éducation. Manipuler est directement lié au développement de l’intelligence. L’enfant intègre différentes notions par sa propre activité, comme s’il le cueillait avec la main.

Les activités Montessori comportent cinq volets :

  1. La vie pratique
  2. Le développement sensoriel
  3. Le français
  4. Les mathématiques
  5. La culture (géographie, botanique, etc.)

Pour chacune des activités, l’enfant reçoit une présentation individuelle. L’éducatrice lui montre où prendre son activité, comment l’utiliser et comment la remettre à sa place. Nous invitons l’enfant à refaire chacune des activités autant de fois qu’il le désire, parce qu’elle est là pour lui.

  1. La vie pratique
  1. Le développement sensoriel

    L’idée naît du cerveau, alors que la notion elle, naît des sens. L’enfant pourra conserver toute sa vie un concept en tête, à partir du moment où la notion a été explorée de façon sensorielle. Depuis sa naissance, l’enfant reçoit des impressions sensorielles sous forme de langage, de sons, de formes, de couleurs, de température, etc. Le matériel sensoriel n’offre pas de nouvelles impressions, il est conçu pour aider l’enfant à classifier et à clarifier très précisément toutes les informations déjà reçues. Ce matériel permet la création d’un esprit ordonné, ainsi que l’organisation et le développement de son intelligence (abstraction, ordre, mathématiques).

    On retrouve des activités pour chaque sens. Le matériel est conçu de façon à isoler une habileté à la fois. Par exemple, pour faire comprendre le concept de grandeur, nos cubes gradués de 1 cm3 à 10 cm3 sont tous de la même couleur, afin que l’enfant travaille le concept désiré au lieu d’associer le plus gros cube à la couleur rouge par exemple. Le matériel sensoriel permet à l’enfant de devenir un meilleur explorateur de son milieu : solides géométriques, boîtes à sons, lisse et rugueux, etc…


  2. Le langage

    Le langage est travaillé sous deux aspects : le langage articulé et le langage graphique.

    • Le langage articulé comporte trois objectifs : l’enrichissement du vocabulaire, la prononciation correcte et la structure de la phrase (jeux avec les sons, rimes, devinettes, comptines, nomenclature : par quel son ça commence ?). Nous croyons qu’il est très important d’utiliser les mots justes avec les enfants, puisqu’ils apprennent très rapidement.
    • Le langage graphique permet à l’enfant de préparer directement sa main à l’écriture. L’enseignement des lettres de l’alphabet se fait de façon sensorielle, en traçant, par exemple, des lettres rugueuses sur des plaques de bois ou dans des grains.

  3. Les mathématiques

    Le programme Montessori comporte aussi une multitude d’activités de manipulation pour l’apprentissage des mathématiques. À l’aide de matériel concret, l’enfant manipule des quantités, puis des symboles, pour ensuite faire des associations quantités-symboles.


  4. La culture

    De la découverte de la nature aux arts sous différentes formes (musique, chant, danse, bricolage), ce volet comporte une multitude d’activités qui éveillent la curiosité des enfants et cultivent leur soif d’apprendre. Des expériences d’exploration scientifique sont mises à la disposition des enfants, soit en ateliers individuels ou en activités semi-dirigées tels que : « flotte et coule », « magnétique et non-magnétique », les insectes, le cycle de l’eau, l’observation à la loupe, le mélange des couleurs, « comparer et peser », etc.

En somme, le matériel Montessori est très abondant et attrayant pour les enfants; le programme compte une multitude d’activités appuyées de matériel de manipulation. L’approche Montessori permet à chacun de se développer à son rythme, puisque chaque activité est présentée individuellement à l’enfant. Ceux qui éprouvent des difficultés ne se sentent jamais bousculés ou comparés aux autres. Les enfants très doués, qui ont une grande soif d’apprendre, ont tout le matériel nécessaire pour satisfaire cette soif.